Unieke designs - Kies je favoriet via WhatsApp - Veilig (achteraf) betaling via iDeal

Comment c'est fait // Africa Collect Textiles

Pour aller droit au but : l'industrie textile est l'une des industries les plus polluantes au monde. On estime que 60 milliards de kilos de textiles et de chaussures sont perdus chaque année !

La grande majorité finit dans un tas d'ordures ou dans la nature. Parfois, il est même brûlé. Cela se produit également au Kenya. Et c'est là qu'intervient Africa Collect Textiles (ACT).

Elmar Stroomer est l'un des fondateurs d'ACT et souhaite réduire l'impact de l'industrie de la mode. « La mise en décharge et l'incinération des vêtements sont mauvaises pour l'environnement, elles libèrent beaucoup de substances toxiques et de CO2. Nous pensons qu'il est important d'enseigner aux gens qu'il est bon de réutiliser les textiles et les chaussures, même en fin de vie. Nous voulons éviter que les matériaux finissent à la décharge ou dans la rivière, ou soient incinérés à l'air libre. Et que de nouveaux textiles inutiles sont produits. Nous créons des emplois en collectant, triant, réutilisant et valorisant ces matériaux. Avec l'argent que nous gagnons, nous soutenons les œuvres caritatives de nos partenaires de collecte.

Les conteneurs de vêtements d'ACT sont situés chez les partenaires de collecte. Ils reçoivent 10 centimes par kilo collecté. L'argent est utilisé pour soutenir, entre autres, les étudiants qui sont (temporairement) incapables de payer les frais de scolarité, aider les orphelinats et abriter des singes en voie de disparition. ACT compte désormais quatre employés permanents et cinq travailleurs flexibles, dont des trieurs et des tisserands. De plus, l'entreprise travaille avec divers partenaires, du fabricant de sacs au studio de couture. La prochaine étape, l'embauche d'une couturière à temps plein.

 

Une grande partie des vêtements et des chaussures collectés au Kenya sont de seconde ou de troisième main. La plupart proviennent d'Europe, du Canada et des États-Unis. D'une part, il est bon que ces vêtements soient réutilisés. D'autre part, cela masque l'énorme surconsommation du monde occidental. Cela perturbe également l'économie locale. Étant donné que les produits vestimentaires locaux ne peuvent rivaliser avec le «mitumba» bon marché, qui est le swahili pour les vêtements d'occasion de l'ouest riche.

 

 

Des millions de vêtements sont mis sur le marché chaque année. Non seulement plus de vêtements, mais aussi des vêtements moins chers, et donc la montagne de déchets de vêtements est de plus en plus grande. Quelques chiffres d'affilée ;

  • Nous produisons quatre fois plus de vêtements qu'il y a dix ans
  • En raison de la surproduction, 30% des vêtements n'atteignent jamais une garde-robe
  • Les textiles représentent 10 % des émissions mondiales de CO2
  • Des milliers de litres d'eau sont nécessaires pour un T-shirt
  • Les vêtements en polyester contribuent à la soupe en plastique

 

Avec Nic&Mic, nous souhaitons créer de solides opportunités d'emploi dans les pays en développement et vendre des produits de haute qualité qui protègent l'environnement. Des produits avec une histoire qui rend le monde un peu meilleur. Le bon travail d'ACT s'intègre parfaitement dans cela. Ils sont les premiers à collecter des vêtements dans toute la ville de Nairobi et Diani.

Nic&Mic vend des tapis ACT en Europe. Sur les tapis se trouve une puissante femme africaine. Sa force est si grande qu'elle ne tient pas tout à fait sur le tapis. L'image symbolise que l'avenir de l'Afrique est entre ses mains. Nous fournissons à chaque tapis l'histoire d'ACT, une courte biographie du fabricant et un numéro de série. Pas moins de 30 à 40 jeans jetés sont utilisés dans chaque tapis.

Restez informé!

Ne vous inquiétez pas, nous ne vous enverrons pas de spam

Votre panier — 0

You cart is currently empty

Se connecter

En visitant notre site, vous acceptez l'utilisation des témoins (cookies). Ces derniers nous permettent de mieux comprendre la provenance de notre clientèle et son utilisation de notre site, en plus d'en améliorer les fonctions. Masquer ce message En savoir plus sur les témoins (cookies) »